Léxique


A | C | D | E | I | L | O | P | R | S | T | V
Reset list

Retraite Complémentaire

 - 

Madelin et Madelin Agricole

En temps que salariés ou TNS (Travailleur non salarié) vous bénéficiez à titre obligatoire, d'un régime de base unique et commun et d'un régime complémentaire propre votre profession .

Il s'agit de vous constituer une épargne financière de long terme, individuelle, à partir de versement volontaires réalisés à titre privé => en vue d'acquérir, une fois à la retraite, des revenus complémentaires réguliers sous forme de rente viagère.

Ces contrat de prévoyance permettent de se constituer une retraite.

-Les cotisations doivent être versées de façon régulière (mois, trimestre, semestres, ans )

Les possibilités de rachat doivent être limités à la survenance :

- d'une invalidité, rendant impossible l'exercice d'une profession

- de la cessation d'activité, suite à une liquidation judiciaire.

Notre rôle est :

- d'étudier votre situation familiale et fiscale

- de connaître les caractéristiques de votre régime de base.

- de savoir qu'il type d'investisseur vous êtes (profil de risque)

- d'établir votre capacité d'épargne

=> tout en étant vigilant sur les conditions générales : table de mortalité utilisé ..

=> en ajustant les conditions particulières : options de versement ...

==> afin de vous proposer un garanties adaptées

Les cotisations peuvent être déductible de votre revenu, dans certaines limites.

Retraite, prévoyance, santé

 -  Le cadre collectif apporte aux salariés une couverture à un tarif plus attractif que s’ils s’assuraient individuellement. De plus, l’employeur, dans le cadre des contrats obligatoires, prend en charge tout ou partie des cotisations. En contrepartie de ce caractère obligatoire, gage d’équité dans l’entreprise, cette participation de l’employeur est exonérée de cotisations sociales dans les limites de certains plafonds. Elle est également déductible de l’impôt sur les sociétés. Pour les salariés, les cotisations n’entrent pas dans le revenu imposable. Ces assurances collectives viennent en complément du régime général.